Le C.E.S.T Badminton dans le dernier carré

Article de la Nouvelle République du 7 mai 2017

Après une première journée intense, le C.E.S.T Badminton peut toujours prétendre accéder à la Nationale 1, s’il parvient à s’imposer aujourd’hui face à Rosteren. La première journée de ce play-off de Nationale 2 a tenu toutes ses promesses, hier, dans une halle Monconseil qui a poussé les Tourangeaux. Et il le fallait ! Facile vainqueur de sa poule de championnat, le C.E.S.T a évidemment dû batailler bien davantage, d’abord face à Val de Rueil, puis à Antibes. Vainqueur de son premier match 5-3, le C.E.S.T s’est incliné sur ce même score face aux Antibois, qui ont donc terminé 1ers de ce groupe à 3. Deuxièmes, les Tourangeaux héritent en demi-finale de Rostrenen. Une victoire ce matin, et ils seront en Nationale 1 !

C.E.S.T : 5 - Val de Rueil : 3

JPEG - 79.9 ko
Florent Maraquin a remporté un succès précieux face à Val de Rueil. - (Photos cor. NR, Ludovic Dupraz)

Mené 3 victoires à deux, le C.E.S.T a finalement trouvé les ressources pour s’imposer 5-3 au bout du suspense, validant ainsi son billet pour les demi-finales de dimanche dès son premier match. Avec deux défaites, les Franciliens étaient en effet éliminés… Le début de rencontre était accroché et les équipes se répondaient match après match. Le C.E.S.T a d’abord pris l’avantage avec une victoire nette en deux sets du double dames Mévéna Altiparmak - Marion Tchoryk. Le double homme, Matthéo Bigot - Valentin Saulet, aurait pu permettre au C.E.S.T de faire un premier break. Après avoir remporté le premier set, les voyants étaient au vert. Mais les hommes de Val de Rueil ont réussi à trouver des solutions en défense pour égaliser et même s’offrir le troisième set. Florent Maraquin est alors entré en scène, et s’est offert la victoire face à la force étrangère de Val de Rueil, Dzhupina (Ukraine), en deux sets. À l’image du volant de match, le Tourangeau a asphyxié son adversaire en défense pour s’adjuger la rencontre. Sur le terrain d’à côté, Marine Ruano, opposée également à une joueuse ukrainienne, Kazarinova, n’a pas connu la même réussite et s’est inclinée en trois sets dans un match où chacune des deux joueuses a eu sa période. Les deux équipes étaient donc à égalité après quatre rencontres. Malgré la défaite de Mathieu Perrin en simple, les Tourangeaux, dos au mur, ont su réagir : Mévéna Altiparmak en simple d’abord, puis le duo Maraquin - Tchoryk et pour finir, la paire de n° 1, Perrin - Ruano. Rageurs et malmenés pendant presque deux sets, ils ont sauvé quatre volants de match avant de s’offrir la victoire au troisième set. La salle pouvait souffler.

Antibes : 5 - C.E.S.T : 3

À peine une heure après la fin de la première rencontre, les Tourangeaux entraient de nouveau en piste pour disputer une seconde opposition contre Antibes. Difficile pour les joueurs du C.E.S.T de se remobiliser en si peu de temps… Les trois premières rencontres, les double hommes, dames et mixte avec la paire Tchoryk - Saulet se sont soldées par des défaites, avant que Matthéo Bigot apporte le premier point aux Tourangeaux. Les simples dames ont suivi et, en l’espace de quelques instants, le C.E.S.T est revenu à 3-3. Marine Ruano et Mévéna Altiparmak se sont montrées incroyablement combattantes avec deux victoires en trois sets. Le scénario était quasi identique dans les deux matchs : un premier set gagné facilement, un second perdu, un troisième longtemps mené au score mais finalement remporté grâce à une bonne série de points et une lucidité à toute épreuve, malgré la fatigue. Ensuite, Antibes a remporté le dernier double mixte en disposant de la paire Perrin - Lecomte et a mené 4-3 au score, puis le dernier simple a vu la victoire de Léo Rossi, sociétaire du pôle France de Strasbourg, sur Florent Maraquin en deux sets.
Demi-finales aujourd’hui, à partir de 9 h, halle Monconseil.

Cor. NR : Yohan Raffault

Les fiches : résultats Badminton

Article de la Nouvelle République du 7 mai 2017

JPEG - 21.9 ko
Première journée difficile pour Mathieu Perrin

C.E.S.T : 5 - Val de Rueil : 3

Simples hommes : F. Maraquin (C.E.S.T, N1) bat A. Dzhupina (BVRL, N2) 21-14, 21-17 ; M. Renault (BVRL, N1) bat M. Perrin (C.E.S.T, N1) 21-19, 21-16. Simples dames : M. Altiparmak (C.E.S.T, N1) bat M. Rene (BVRL, N2) 21-15, 21-14 ; Y. Kazarinova (BVRL, N1) bat M. Ruano (C.E.S.T, N1) 21-15,14-21, 21-11. Double hommes : C. Lecerf (BVRL, N1) - M. Yene (BVRL, N1) battent M. Bigot (C.E.S.T, N1) - V. Saulet (C.E.S.T, N2) 16-21, 21-19, 21-15. Double dames : M. Altiparmak (C.E.S.T, N1) - M. Tchoryk (C.E.S.T, N1) battent L-A. Loze (BVRL, R4) - M. Labbe (BVRL, R5) 21-14, 21-11. Double mixtes : M. Perrin (C.E.S.T, N1) - M. Ruano (C.E.S.T, N1) battent C. Lecerf (BVRL, N1) - O. Kazarinova (BVRL, N1) 19-21, 25-23, 21-15 ; F. Maraquin (C.E.S.T, N2) - M. Tchoryk (C.E.S.T, N2) battent A. Dzhupina (BVRL, N2) - L-A. Loze (BVRL, R4) 21-19, 21-13.

Antibes : 5 - C.E.S.T : 3

Simples hommes : L. Rossi (Antibes, N1) bat F. Maraquin (C.E.S.T, N1) 21-18, 21-14 ; M. Bigot (C.E.S.T, N1) bat M. Ortali (Antibes, N2) 21-13, 21-17. Simples dames : M. Altiparmak (C.E.S.T, N1) bat M. Lepetit (Antibes, N2) 21-11, 14-21, 21-13 ; M. Ruano (C.E.S.T, N1) bat M. Potin (Antibes, N1) 21-9, 18-21, 21-16. Double hommes : C. Hemming (Antibes, N1) - L. Rossi (Antibes, N1) battent M. Bigot (C.E.S.T, N1) - M. Perrin (C.E.S.T, N1) 21-14, 21-11. Double dames : M. Potin (Antibes, N1) - C. Sehier (Antibes, N1) battent M. Altiparmak (C.E.S.T, N1) - M. Ruano (C.E.S.T, N1) 21-7, 21-8. Double mixtes : M. Ortali (Antibes, N2) - C. Sehier (Antibes, N1) battent M. Perrin (C.E.S.T, N1) – A. Lecomte (C.E.S.T, N2) 21-16, 21-11 ; M. Veron (Antibes, N2) - E. Gilliot (Antibes, N2) battent V. Saulet (C.E.S.T, N2) - M. Tchoryk (C.E.S.T, N2) 21-12, 21-13.

Objectif N1 pour le C.E.S.T

Article de la Nouvelle République du 6 mai 2017

En accueillant ce week-end le play-off de N2 à la halle Monconseil, le C.E.S.T Badminton espère briller et décrocher son billet pour l’échelon supérieur. Six équipes, deux poules et seulement deux billets pour l’accession en Nationale 1 la saison prochaine. Voici les données de l’équation proposée aux joueurs du C.E.S.T badminton ce week-end. À domicile, les joueurs tourangeaux pourront compter sur une halle Monconseil acquise à leur cause. Le collectif tourangeau s’est affirmé lors de la phase de poule. Pour rappel, le C.E.S.T est invaincu en dix matchs, avec un bilan de neuf victoires pour une rencontre partagée. Les Tourangeaux ont ainsi composté leur billet pour les play-offs plusieurs journées avant la fin du championnat.

Un collectif soudé

Le capitaine Mathieu Perrin, 24e joueur français, peut compter sur des forces sûres comme Marine Ruano (N1, n° 62) ou Florent Maraquin (N1, n° 39). En effet, Marine Ruano a démontré lors de ces interclubs son aisance en Nationale 2, puisque son bilan personnel en simple est parfait : neuf matchs, neuf victoires, dix sets remportés pour seulement un set concédé. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Elle affiche également une complicité particulière en double avec Mathieu Perrin, construite après plusieurs années de partenariat.

La paire mixte tourangelle, alignée seulement cinq fois en raison de la participation de Marine Ruano sur certaines journées en double dames, a compilé cinq victoires. Florent Maraquin s’est également illustré. Combattant hors pair en simple et en double, il est l’homme en forme du moment après avoir cumulé les victoires en tournois au cours du mois d’avril. Il s’est seulement incliné en finale à Quimperlé et s’est adjugé le tournoi de Clermont. Matthéo Bigot (N1, n° 84) et Mévéna Altiparmak (N1, n° 72) se sont eux pleinement intégrés dans ce collectif. Matthéo Bigot est encore junior cette année, mais ses performances lui ont déjà permis d’être titulaire dans l’équipe première du C.E.S.T.

Membre du top 100 français cette saison, doublement titré en tournoi, il s’est distingué en battant à plusieurs reprises des adversaires mieux classés que lui, que ce soit pendant les interclubs ou lors des tournois individuels. Concernant Mévéna Altiparmak, arrivée cette saison en provenance de Fresnes (94), elle semble avoir trouvé ses marques. Alignée dix fois en simple, elle a remporté neuf rencontres. Associée plusieurs fois en double à Marion Tchoryk, elles ont présenté une complémentarité intéressante. Pour tous ces joueurs et tout un club, le rendez-vous est fixé dès ce samedi pour le début, espérons-le, d’une belle aventure.

JPEG - 49.2 ko
Marine Ruano et ses partenaires du C.E.S.T doivent se hisser en finale pour accéder à la Nationale 1. - (Archives cor. NR, Ludovic Dupraz)

Cor. NR : Yoann Raffault

menu

PRESSE


AMIS ET ANCIENS


KARATE


BASKET


BADMINTON


JUDO


OMNISPORTS


TENNIS DE TABLE


ARCHIVES


DANSE MODERN’ JAZZ


menu
menu

DERNIERE NEWS

Succès logique, pas prolifique

C.E.S.T Basket : 56 - Chartres : 38 Les (...)

Lire la suite menu
menu

PARTENAIRES


  • Region Centre
  • CG37
  • Ville de Tours
  • Tours Plus
  • Ministère des sports
  • CNDS
  • NR
  • NR.fr
  • Présence graphique
  • cms
  • Prowebserver
  • Audilab
  • Immo de France
  • Tereygol
  • Worknett
  • AG2R
  • DELAUNAY
  • Tours Repro
  • Groupe MDS
  • AXA
  • Styl Pub
  • TOSHIBA
  • Pierre Bourlois
  • ThyssenKrupp
  • Peintures Charron
  • Herve Thermique
  • Mestivier
  • MD
  • Prowebserver
  • WorkNett
  • Regis Coiffure
  • Sprot37
  • Matmut
  • Kanger
  • Les Plombiers
menu
menu

FLASH INFO

Votre préinscription aux sections sportives en ligne dès aujourd’hui
ICI

menu