Le C.E.S.T badminton privé de salle d’entraînement

Article de la Nouvelle République du 8 décembre 2015

Comme deux établissements scolaires, le C.E.S.T badminton est privé de lieu d’entraînement. Son président se dit prêt à traiter avec le TFC en direct.
« Nous espérons que le TFC va nous aider. En tout cas, nous allons essayer de traiter en direct avec lui « Corentin Grellier, le président de la section badminton du Cercle d’éducation sportive de Tours se dit inquiet. Vendredi soir, comme Jean-Pierre Guilbert et Stéphane Berteaux, respectivement proviseurs du collège Corneille et du lycée Becquerel, il a appris que l’accès au gymnase Guy-Meunier n’était plus autorisé aux membres de son club. Un état de faits imposé par la décision du SASP-TFC (Voir NR du 5 décembre).

" Plan B : un accord avec le TFC "

« Nous avons des créneaux tous les soirs entre 18 et 22 h, et un midi par semaine », commente Corentin Grellier qui a été reçu par l’adjoint aux sports, Xavier Dateu et ses services qui tentent un redéploiement des activités dans d’autres gymnases.« Après avoir refusé le montant exorbitant du loyer réclamé (60.000 €) par le TFC, nous avons immédiatement fait une contre-proposition de location par tranche horaire. Nous avons reçu une réponse négative », précise Xavier Dateu. Des infos qui ne rassurent pas le président du C.E.S.T badminton, qui confie :« Nous avons sollicité des créneaux au gymnase Monconseil mais ils sont tous occupés par le basket. Nous avons besoin d’une salle de 9 mètres de haut. Nous sommes en Nationale 2, nous visons la Nationale 1, ce serait dramatique si nos joueurs ne pouvaient plus s’entraîner dans de bonnes conditions. A terme, ça peut être la mort de notre club ». Si les responsables des établissements scolaires n’ont pas souhaité s’exprimer sur le sujet, s’en remettant « au travail de la direction des sports pour trouver des solutions », le responsable de la commission jeunes du C.E.S.T badminton, Alain Pédan, évoque « une catastrophe pour les jeunes du club. Certains jeunes du département ont intégré le collège Corneille en sports études pour pratiquer cette discipline. Que va t-on leur dire ? On parle là de près de cent enfants qui appartiennent à ce club phare du département… »

Pour l’heure, Xavier Dateu se veut rassurant : « Nous allons trouver des solutions et à 80 %, nous avons déjà d’autres gymnases de remplacement. En ce qui concerne le C.E.S.T badminton, il y aura des possibilités après contrat avec le lycée Paul-Louis-Courier ou Gustave-Eiffel. Il faut que tout le monde fasse des efforts. » Une réunion est programmée ce soir en mairie pour présenter un plan B.

il a dit

Jean-Marc Ettori, président du TFC assure que : « le loyer demandé est celui que le TFC paie actuellement à la Ville (40.000 €). L’an dernier, le TFC a supporté les charges (20.000 €). Le contrat s’est arrêté en août 2015, j’ai à plusieurs reprises interpellé la mairie pour connaître leur position. Il m’a été demandé par téléphone de gérer ce gymnase en direct avec les associations. C’est impossible car cela veut dire employer une ou deux personnes. Fermer le gymnase revient moins cher ».

menu

PRESSE


AMIS ET ANCIENS


KARATE


BASKET


BADMINTON


JUDO


OMNISPORTS


TENNIS DE TABLE


ARCHIVES


DANSE MODERN’ JAZZ


menu
menu

DERNIERE NEWS

A vos agendas

La rentrée se prépare et vous pouvez dès à (...)

Lire la suite menu
menu

PARTENAIRES


  • Region Centre
  • CG37
  • Ville de Tours
  • Tours Plus
  • Ministère des sports
  • CNDS
  • NR
  • NR.fr
  • Présence graphique
  • cms
  • Prowebserver
  • Audilab
  • Immo de France
  • Tereygol
  • Worknett
  • AG2R
  • DELAUNAY
  • Tours Repro
  • Groupe MDS
  • AXA
  • Styl Pub
  • TOSHIBA
  • Pierre Bourlois
  • ThyssenKrupp
  • Peintures Charron
  • Herve Thermique
  • Mestivier
  • MD
  • Prowebserver
  • WorkNett
  • Regis Coiffure
  • Sprot37
  • Matmut
  • Kanger
  • Les Plombiers
menu
menu

FLASH INFO

Votre préinscription aux sections sportives en ligne dès aujourd’hui
ICI

menu